L'essentiel à retenir sur la détection des réseaux enterrés

L'essentiel à retenir sur la détection des réseaux enterrés

par

Voici quelques points essentiels à retenir sur les opérations de détection des réseaux souterrains.

 

Le temps de réalisation d’une opération de détection de réseaux souterrains

Une seule journée peut suffire pour fixer l’emplacement de plusieurs mètres de réseaux souterrains différents. Pour répertorier toutes les installations en sous sol, c’est l’opération la plus rapide. Cette rapidité est profitable à ceux qui la mettent en œuvre autant que pour ceux qui elle est mise en œuvre. En effet, ces derniers seront en mesure de gagner du temps dans l’exécution de leurs travaux. Bien que cela n’exempte pas d’observer une certaine prudence, les opérateurs du secteur œuvrent toujours avec plus de tranquillité d’esprit.

 

Les bénéfices de la détection des installations de réseaux souterrains

La détection des réseaux, est une opération non intrusive, qui ne nécessite aucune destruction contrairement aux sondages. Pour déterminer tout ce qui se trouve dans le sous-sol sans avoir à excaver, c’est la méthode incontournable. Grâce à elle, il n’est plus indispensable d’effectuer une quelconque excavation dans le sol. Ceci réduit donc le risques de détérioration des câbles, des conduites ou des canalisations. Grâce à cette méthode, les entreprises qui y ont recours sont plus sereines avant la réalisation de leurs chantiers, plus précisément dans les agglomérations urbaines où la concentration des réseaux souterrains est très élevée. Tout ceci conduit à de nombreux bénéfices :

La connaissance de l’emplacement des réseaux souterrains

· Etablissement d’un schéma précis

· Approbations des schémas existants

· Cartographie des installations non cataloguées

 

Plusieurs données à votre disposition : une prestation équivaut à 3 types de données fournies

· Détection

· Dimension

· Type de réseau (en règle générale)

 

Gain d’argent

· Aucune dépense pour le dépannage (Equipement, main d’œuvre)

· Aucune compensation à débourser pour interruption de service

· Aucune dépense de justice

· Aucune contravention

· Aucune atteinte à l’image de votre entreprise

· Aucun temps perdu pour le dépannage

 

Consolidation et embellissement de l’identité de votre société

· Par l’assurance donnée aux différents intervenants (titulaire du réseau, financeur, maitre d’œuvre, employés sur le site des travaux, habitants résidant aux alentours)

· Par l’adoption d’une démarche qualité

· Par la preuve de votre bonne volonté en cas de détérioration

 

Les limites de la détection de réseaux

En tant que technique non intrusive, la détection de réseaux ne permet pas de voir tous les réseaux enterrés de façon absolue. Les informations obtenues sur les réseaux proviennent des résultats des appareils et des interprétations qui en sont faites. Cependant, il peut arriver que l’exploration du sous-sol soit impossible à réaliser au regard du type de sol ou d’une importante présence d’eau. Par-dessus tout, l’habileté du spécialiste dans l’analyse des résultats n’est pas à négliger dans la pertinence des conclusions de l’opération de détection.

 

La profondeur d’une opération de détection de réseaux enterrés

Jusqu’à une certaine date, le radar de sol était considéré comme l’outil qui permettait de réaliser les inspections de plus grande profondeur. Il permettait ainsi d’effectuer des investigations d’une dizaine de mètres à une trentaine de mètres en fonction des antennes utilisées. Le choix était alors permis entre une antenne à haute fréquence avec une bonne résolution mais une profondeur de pénétration réduite, et une antenne basse fréquence qui offre une meilleure pénétration souterraine mais avec une résolution réduite.

Aujourd’hui, les opérations de détection de réseaux enterrés ont explosé ces limites de profondeur avec les aiguilles détectables capables d’effectuer un traçage réseau jusqu’à 300 mètres !

 

Le moment adéquat pour la réalisation des opérations de détection de réseaux souterrains

Le moment adéquat pour la réalisation d’une telle opération est bien évidemment juste avant le démarrage des travaux de chantier. Ceci permettra d’avoir toujours en vue les marquages effectués sur le sol pour indiquer la présence des réseaux. Par ailleurs, sans obtention de l’aval du DICT, la détection ne peut avoir lieu. En même temps, il faudrait être en possession du plan de récolement pour initier la détection des réseaux avec un guide d’opérations.

 

Procédure avant toute opération de détection des réseaux enterrés

Deux actions doivent obligatoirement être menées avant tout démarrage de chantier :

1. Effectuer une demande de renseignement (DR)

2. Effectuer une Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux (DICT)

Ce n’est qu’une fois que vous aurez le reçu le quitus de DICT et le plan de récolement qu’il sera possible de solliciter une intervention pour la détection des éventuels réseaux enterrés dans l’espace du chantier.

 

La détermination de la nature du réseau localisé

Dans la majorité des cas, la détection de réseaux permet de déterminer la nature du réseau localisé. Cependant, il existe des cas où celle-ci peut être limitée notamment lorsque la détection n’est effectuée qu’avec le radar du sol. Dans ce cas, toutes les données reposent sur le radargramme fourni dont l’interprétation n’est malheureusement pas toujours exacte.

 

Positionnement GPS et Cartographie des réseaux enterrés pour compléter la détection

Le positionnement GPS peut venir en complément de la détection à travers le géoréférencement des réseaux souterrains. Ainsi, le radar au sol et le détecteur de câbles peuvent se voir coupler un GPS pour une cartographie précise de l’ensemble des réseaux localisés. Grâce à l’informatique et à la technologie 3D, il sera possible de représenter l’ensemble des réseaux et d’obtenir leurs données GPS avec précision ainsi que leur profondeur, détail après détail.

 

La matérialisation des réseaux détectés

Une fois qu’ils ont été détectés, les réseaux sont représentés sur la voie par un marquage à la bombe de peinture. En fonction du réseau détecté, une couleur est correspondante est appliquée, et elle diffère par réseau.

 

Aucun risque de santé avec les ondes du géoradar

Le géoradar ou le générateur employé avec le localisateur de câbles et de canalisations émet des ondes. Ces ondes ne représentent aucun danger pour la santé du technicien qui effectue l’opération. De même, que ce soit les employés du chantier, les habitants aux alentours ou des personnes qui traversent la zone, il n’y a aucun risque.

 

AGM TEC

05 61 42 90 63

Tags : détection des réseaux enterrés, détectionréseauxenterrés,