Comment intervenir dans les forages de puits

Comment intervenir dans les forages de puits

par

Intervenir dans les forages de puits

 

A l’heure où l’écologie concerne un public de plus en plus large, l’eau demeure une ressource précieuse qui suscite de multiples interrogations. Economie, autonomie sont autant de motivations qui interpellent les particuliers. Propriétaires d’un terrain, certains songent à pratiquer le forage d’un puits afin de s’approvisionner en eau. Si les conseils d’un hydrogéologue ou d’un sourcier peuvent aboutir à la mise en place d’une réserve d’eau, les contraintes restent réelles. En cas d’anomalies, le recours à un professionnel muni des outils adaptés est indispensable.

Forage de puits : connaître les contraintes

 

Le puits traditionnel est communément disposé à ciel ouvert. Alimenté par les ruissellements et les infiltrations, il se distingue du puits artésien qui prend sa source dans une nappe phréatique présente sur le terrain.

 

Un puits s’étend sur 1 mètre à 1,20 m tandis que sa profondeur varie de 5 à 10 m. L’étude de la nature du sol est la première démarche à effectuer. En effet, certains terrains comme le schiste ou le grès ne supportent pas une telle opération. Il faut aussi s’assurer que l’eau est présente en quantité suffisante afin de remplir les exploitations envisagées.

 Inspection puits de forages

 

La déclaration en mairie s’avère une obligation formelle dès qu’un ouvrage de prélèvement d’eau souterraine est prévu. Même à des fins strictement domestiques. La sécurité sanitaire est un autre paramètre à prendre en compte. L’absence de sources de pollution à proximité de l’implantation garantit la qualité de l’eau récoltée. Par exemple, en cas de substances affiliées aux hydrocarbures, le forage doit être entrepris au moins à 35 mètres de celles-ci. Si une décharge est située dans les environs, le puits ne peut être installé qu’à plus de 200 m des déchets.

 

Pour toutes ces raisons, la mise en place et l’entretien d’un puits ne peuvent être confiés qu’à un professionnel.

L’outil professionnel d’inspection de forages

 

En tant que professionnel des forages, il vous appartient d’informer vos clients et d’intervenir en cas d’anomalies. Le puits peut subir une baisse de débit d’eau, des déformations ou des dépôts de sable nuisant à l’écoulement de l’eau. Votre première mission est donc de repérer le dysfonctionnement à l’aide d’un appareil spécialisé : la caméra de forage. Elle vous transmet les images précises qui vous permettent l’établissement d’un diagnostic juste.

 

La Foracam® a été conçue pour ces interventions. Elle explore les puits jusqu’à 500 m de profondeur. Supportant 50 Bars de pression, c’est-à-dire 490 m d’eau, elle œuvre également dans les nappes phréatiques. Ce seul outil convient donc à toutes les sortes de puits en vue d’une interprétation de défauts ou de repérages. Puits domestiques, puits artésiens qui nécessitent l’assurance d’une nappe phréatique isolée, forages importants sur des chantiers, sont autant de secteurs d’interventions possibles.

 

La Foracam® s’emploie dans des diamètres de 100 à 1500 mm. Sa caméra de 63 mm de diamètre, longue de 520 mm, est équipée d’un capteur CMOS couleur. Munie d’une visée axiale et d’une visée radiale rotative à 360°. Les deux visées sont entourées de 6 LEDS qui assurent l’éclairage satisfaisant pour faciliter votre visionnage, aucune fissure, même minime ne peut vous échapper et ce, quel que soit son emplacement au sein du puits. 

 

La régie de la caméra de forage se présente sous la forme d’un écran de 10 pouces, à la diagonale de 25,4 cm. Sa résolution de 1024 x 768 px retransmet des vidéos de qualité. Vos commentaires audios et écrits agrémentent vos relevés et figent les informations recueillies. Les seconds sont saisis grâce au clavier d’incrémentation de commentaires. Souple et facile d’entretien, il assure une restitution exhaustive des observations et diminue le temps de rédaction de vos rapports finaux. Le stockage des données s’effectue sur un disque dur de 128 Go et une clé USB de 16 Go fournis dans la mallette de base.

 

Le jonc de la Foracam® se déroule sur 100 m. En option, le câble s’étend sur 200, 300, 400 ou 500 m. Il prend place sur un enrouleur résistant accueillant un odomètre afin que vous consultiez la longueur déjà engagée en un coup d’œil. Le guide range câble automatique soulage vos manipulations et entretient la longévité de votre matériel.

La location de caméras de forage

 

Vous souhaitez vous lancer dans le secteur des inspections de forages ? Vous savez qu’il y a un potentiel dans votre région mais l’acquisition d’un appareil spécifique vous effraie ? Pourquoi ne pas recourir à la location d’une caméra de forage ?

 

Chez AGM TEC, fabricant et distributeur de caméras pour professionnels depuis 2004, les modèles en location sont les mêmes que ceux proposés à la vente. Ils bénéficient d’une conception de pointe et d’un entretien régulier qui vous assurent d’avoir un équipement au summum de ses capacités.

 

La livraison particulièrement rapide facilite votre organisation. En 24 à 48h sur le territoire français, vous êtes assurés de recevoir votre matériel. Rien de tel pour planifier vos interventions et disposer d’une caméra haut de gamme à prix raisonnable.

 

Votre entreprise n’exerce pas en France ? Contactez nos techniciens européens et canadiens. Ils répondent à vos questions et vous indiquent la marche à suivre.

05 61 42 90 63

Tags : forages de puits